SILOTHÈQUE

Cette rubrique est dédiée à l’élaboration collective. Elle permettra de concrétiser l’ambition participative du projet et de faire vivre le lien entre l’équipe de Silo et les contributeurs. Sa réalisation dépendra de l’engagement des uns et des autres. Elle a pour l’instant un caractère expérimental.

L’«hégémonie», au cœur d’une pensée et d’une pratique révolutionnaires

Avec « Antonio Gramsci, Une pensée révolutionnaire », le philosophe Jacques Ducol livre une introduction pédagogique et stimulante aux concepts et combats du théoricien communiste italien.

Marx, l’histoire et les révolutions

Pratique et théorie sont indissociables chez Marx. Jean-Numa Ducange et Mohammed Fayçal Touati cherchent, dans leur ouvrage Marx, l’histoire, les révolutions (éd. La ville qui brule, 2010, 128 p.), à mettre en évidence cette articulation essentielle entre savoir historique, développements philosophiques et volonté de faire l’histoire. Avec leur éditeur La ville qui brule, ils ont autorisé Silo à en publier des extraits.

L’État, la révolution et Lénine

Dans son ouvrage inachevé, L’État et la Révolution, Lénine réaffirme les thèses marxistes concernant le dépérissement de l’État. Outil de domination, il soutient la nécessité d’abolir cette institution et explicite les deux étapes nécessaires à cette fin.

Lénine et l’impérialisme

Théoricien et praticien de la révolution, Lénine a développé, dans son ouvrage, « L’impérialisme, stade suprême du capitalisme (essai de vulgarisation) » publié en 1917, une réflexion sur le capitalisme de son temps actualisant ainsi les analyses de Marx. La pensée « marxiste-léniniste » connaîtra une postérité mondiale. Gabriel Milès replace ce livre dans son contexte et en résume les grandes lignes. Cette note est suivie de quelques extraits choisis par ses soins.

Rosa Luxemburg et la révolution russe

Alors que les bolcheviks jouissent d’un prestige grandissant auprès des révolutionnaires européens, Rosa Luxemburg développe une analyse critique de la situation en Russie et discute les aspects stratégiques et politiques privilégiés par Lénine et Trotski dans son texte « La révolution russe ». Pierre Girier replace ce texte dans son contexte et en résume les grandes lignes. Il en a également sélectionné quelques extraits.

Antonio Gramsci et la révolution russe

La prise de pouvoir par les bolcheviks amènera Antonio Gramsci à radicaliser ses positions philosophiques et politiques.

La culture au cœur de l’économie de l’enrichissement

Dans leur ouvrage, Luc Boltanski et Arnaud Esquerre analysent les transformations du capitalisme qui connaîtrait un déplacement de l’économie productive vers une économie de l’enrichissement qu’ils cherchent à caractériser. Une analyse brillante contribuant à modifier les perceptions du monde social, mais qui soulève des interrogations.

Vaincre Macron : une invitation à repenser nos revendications

Dans son dernier livre, Bernard Friot nous invite à une déconstruction de la manière de penser le travail pour se réapproprier ce que la classe dirigeante tient à conserver : au-delà de la richesse, la maîtrise du travail et de ce qu’il produit en termes d’émancipation.

Sapiens, une espèce en devenir

Yuval Noah Harari, dans son livre Sapiens : une brève histoire de l’humanité, raconte les trois révolutions qui ont fait de l’homo sapiens l’Homme du XXIe siècle. Il interroge, à l’aune des progrès de la science, jusqu’où celui-ci ira-t-il dans son évolution, pour le meilleur et pour le pire.

Réinvestir la matérialité du travail

Dans un ouvrage récent, les sociologues Gwenaële Rot et François Vatin interrogent la nature du travail dans les contextes productifs hautement automatisés des industries chimiques et nucléaires.