À la lanterne des classiques

Il s’agit de présenter et de revisiter à la lumière des enjeux et aspirations du XXIe siècle des textes importants de l’histoire de la pensée.

50 ans après son assassinat: l’héritage de Martin Luther King

Par Bill Fletcher Junior. Le nom de Martin Luther King est généralement associé à la lutte des Afro-Américains pour les droits civiques et à la non violence. En réalité, son combat a été bien plus large. Cherchant la transformation sociale des États-Unis d’Amérique, il a très tôt souligné l’importance cruciale de l’unité entre le Mouvement de Libération des Noirs et l’organisation des travailleurs. Indissociables du combat contre le capitalisme, les luttes pour la justice raciale impliquent d’être inscrites dans une orientation économique plus large et d’être reliées aux luttes pour la justice dans son ensemble y compris les luttes de libération nationale comme la guerre du Vietnam. 50 ans après son assassinat, Bill Fletcher Junior revient sur les leçons fondamentales de la vie et de l’œuvre du Dr King.

Marx, l’histoire et les révolutions

Pratique et théorie sont indissociables chez Marx. Jean-Numa Ducange et Mohammed Fayçal Touati cherchent, dans leur ouvrage Marx, l’histoire, les révolutions (éd. La ville qui brule, 2010, 128 p.), à mettre en évidence cette articulation essentielle entre savoir historique, développements philosophiques et volonté de faire l’histoire. Avec leur éditeur La ville qui brule, ils ont autorisé Silo à en publier des extraits.

L’État, la révolution et Lénine

Par Pierre Hantz. Dans son ouvrage inachevé, L’État et la Révolution, Lénine réaffirme les thèses marxistes concernant le dépérissement de l’État. Outil de domination, il soutient la nécessité d’abolir cette institution et explicite les deux étapes nécessaires à cette fin.

Lénine et l’impérialisme

Par Gabriel Milès. Théoricien et praticien de la révolution, Lénine a développé, dans son ouvrage, « L’impérialisme, stade suprême du capitalisme (essai de vulgarisation) » publié en 1917, une réflexion sur le capitalisme de son temps actualisant ainsi les analyses de Marx. La pensée « marxiste-léniniste » connaîtra une postérité mondiale. Gabriel Milès replace ce livre dans son contexte et en résume les grandes lignes. Cette note est suivie de quelques extraits choisis par ses soins.

Rosa Luxemburg et la révolution russe

Par Pierre Girier. Alors que les bolcheviks jouissent d’un prestige grandissant auprès des révolutionnaires européens, Rosa Luxemburg développe une analyse critique de la situation en Russie et discute les aspects stratégiques et politiques privilégiés par Lénine et Trotski dans son texte « La révolution russe ». Pierre Girier replace ce texte dans son contexte et en résume les grandes lignes. Il en a également sélectionné quelques extraits.

Antonio Gramsci et la révolution russe

Par Pierre Girier. La prise de pouvoir par les bolcheviks amènera Antonio Gramsci à radicaliser ses positions philosophiques et politiques. S’opposant aux tergiversations de nombreux marxistes sur la qualification de la révolution russe, il soutiendra que la pensée de Marx doit servir de repères et non se muer en dogme paralysant l’action politique. Il s’appropriera les concepts fondamentaux du marxisme et le concept d’hégémonie de Lénine pour construire une pensée riche, toujours en mouvement. Pierre Girier replace ici le célèbre article de Gramsci « La révolution contre le Capital » dans son contexte et en résume les grandes lignes. Cette présentation est suivie de la reproduction de Gramsci.

«Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte» de Karl Marx

Au début de l’année 1852, Karl Marx, réfugié à Londres depuis l’échec des révolutions, prend la plume et rédige Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte, en réaction au coup d’État…

Le droit à la Paresse – Paul Lafargue

Dès le début du XXe siècle dans un texte demeuré célèbre, Le droit à la paresse, Paul Lafargue, de manière un peu provocatrice, mettait en évidence les effets dévastateurs du…

Ouvrage de Marx sur le travail

Karl Marx Travail salarié et capital   : Extraits / Karl Marx – Paris : Bureau d’éditions, 1931. Cote       brb1062 BMP https://pandor.u-bourgogne.fr/ead.html?id=FRMSH021_00009#!{« fragment »: »ead-fragment.xsp?c=FRMSH021_00009_brb1062&qid=sdx_q19″}     Karl Marx – Misère de la…

Platon et l’émergence d’une réflexion autour de la division du travail

Dans leur recherche d’une définition de la justice, Socrate et Adimante abordent la question de l’émergence de la division du travail… En nouant étroitement les fils de la coopération, de…