Louise Gaxie

Coordinatrice de Silo

52 Article publié | Suivre :

L’allongement progressif de la scolarité obligatoire en Europe

Depuis le XIXe siècle, la durée de la scolarité obligatoire n’a cessé de s’allonger dans les pays européens. Si ce principe a été l’objet de vives critiques, il va être consacré, dans le dernier quart du XIXe siècle, pour l’enseignement primaire, puis dans la seconde moitié du XXe siècle pour l’enseignement secondaire accompagnant ainsi l’augmentation continue des taux de scolarisation de la jeunesse européenne. Résumant une partie de sa thèse, Louise Gaxie revient ici sur cette massification progressive de l’accès à l’enseignement; phénomène récent à l’échelle historique qui a joué un rôle sociétal fondamental.

Les projets de réformes et décrets adoptés pendant la Révolution française

L’œuvre révolutionnaire en matière d’éducation fut, dans ces premières années, ambitieuse et progressiste. En pratique, elle fut un échec. Nous reproduisons ici un extrait du tableau général de l’histoire de l’enseignement public en France rédigé par Maurice Pellisson et publié dans Nouveau dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson (1911). Il recense et résume les différents projets étudiés dans cette période et les décrets adoptés.

La montée en puissance du secteur privé dans la fabrique de la ville

Vidéos d’un séminaire organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (Puca) dans le cadre d’un cycle de séminaires consacré aux évolutions des modes d’action publique urbaine.

Histoire et devenir du Grand Paris

Silo a sélectionné deux vidéos et une série documentaire radiophonique qui présentent l’histoire du Grand Paris comme les grands enjeux en cours et à venir. Il est notamment question des projets d’aménagement en termes d’urbanisme, de logements et de transports, des problématiques liées à la gouvernance à cette échelle territoriale ou encore à l’avenir des quartiers populaires.

La Seine n’est pas à vendre!

Cette tribune, publiée dans Libération le 6 février 2018 et signée par un collectif de personnalités du monde de l’architecture, revient sur la tendance à la marchandisation des espaces publics des villes et invite à débattre publiquement de l’histoire de la Seine face au fait métropolitain.

Clermont-Ferrand, une métropole régionale (1974)

Cette émission réalisée en 1974 retrace l’histoire de cette capitale de la région Auvergne et les enjeux liés à son essor d’activité sans précédent. L’aménagement de la ville pose de nouveaux problèmes liés à la métropolisation : cités ouvrières, banlieues, industries, services publics, transports, architecture, sont les enjeux primordiaux auxquels doit faire face cette ville au statut de métropole régionale.

Black Lives Matter. Le renouveau de la révolte noire américaine

Par Charlotte Recoquillon. Dans cet ouvrage, Keeanga-Yamahtta Taylor analyse les conditions d’émergence du plus grand mouvement social antiraciste depuis le mouvement des droits civiques des années 1960. Ressource historique précieuse, ce livre permet de comprendre l’extrême imbrication du racisme, du capitalisme et de la domination de classe dans la société américaine. Il invite à dépasser les obstacles à la construction de solidarités et d’alliances entre exploités.

50 ans après son assassinat: l’héritage de Martin Luther King

Par Bill Fletcher Junior. Le nom de Martin Luther King est généralement associé à la lutte des Afro-Américains pour les droits civiques et à la non violence. En réalité, son combat a été bien plus large. Cherchant la transformation sociale des États-Unis d’Amérique, il a très tôt souligné l’importance cruciale de l’unité entre le Mouvement de Libération des Noirs et l’organisation des travailleurs. Indissociables du combat contre le capitalisme, les luttes pour la justice raciale impliquent d’être inscrites dans une orientation économique plus large et d’être reliées aux luttes pour la justice dans son ensemble y compris les luttes de libération nationale comme la guerre du Vietnam. 50 ans après son assassinat, Bill Fletcher Junior revient sur les leçons fondamentales de la vie et de l’œuvre du Dr King.

Discours d’Ambroise Croizat devant l’Assemblée nationale constituante (8 août 1946)

Au cours des débats devant la seconde Assemblée constituante élue le 2 juin 1946, Ambroise Croizat, Ministre du Travail et de la Sécurité sociale, prononce un discours sur l’application de la loi sur la Sécurité sociale.

«La politique doit reprendre ses droits sur les forces financières et sur la production de richesses»

Entretien avec Pierre Dharréville.
Alors qu’elle est la plus grande invention sociale du XXe siècle, la Sécurité sociale est mise à mal par des injonctions d’ordre financier. Entre la pression du patronat pour l’augmentation de la CSG, la progressive diminution des cotisations et la pression d’une dette largement fabriquée, la question de la réponse aux besoins peine à s’imposer dans le débat politique. L’amenuisement des moyens et la multiplication des fermetures d’établissements accroissent la souffrance au travail des soignants et empêchent de faire face convenablement aux défis sanitaires. Le diagnostic est pourtant simple : on consacre une part trop faible des richesses produites à notre santé. Pierre Dharréville veut faire porter la voix de celles et ceux « qui ont besoin d’une sécurité sociale forte et solidaire », et appelle à une appropriation sociale de cet enjeu majeur.