Repères

La fusion des instances représentatives du personnel: un projet rétrograde

Par Christian Galani. La fusion des instances de représentation du personnel (IRP) prévue par les projets d’ordonnances Macron va écarter des acteurs essentiels à la défense des droits et des intérêts des salariés. Elle risque d’aboutir à la négation de la fonction représentative elle-même. Elle va conduire au développement d’une nouvelle forme de gouvernance qui est bien loin d’engager une véritable implication des salariés avec un réel partage du pouvoir. Décryptage.

«Réforme» du licenciement pour motif personnel : une (des) mesure(s) «psychologique(s)»?

Par Vincent Roulet. À l’encontre de ce qui est ressenti par les employeurs, le gouvernement et même le grand public, le licenciement pour motif personnel n’a rien d’un droit spécialement protecteur des salariés. C’est pourtant cette crainte que le gouvernement entend combattre en établissement un nouveau cadre juridique. Si cette réforme peut être considérée comme un moyen de trouver un équilibre entre la protection des salariés et la « sécurisation » juridique des employeurs, il n’est pas dit qu’elle ne participe pas à l’affaiblissement de la situation des salariés face à leurs employeurs.

La loi travail et l’économie collaborative

Par Louise Fauvarque. Dans un contexte d’ubérisation du travail, la question du statut des travailleurs utilisant des plateformes électroniques est discutée. Salariés ? Statut hybride ? Indépendants ? La loi de 2016 a finalement choisi de leur attribuer le statut de travailleurs indépendants tout en posant les conditions d’une responsabilité sociale à la charge des plateformes.

La crise de 2007 et ses développements

Dans leur livre Nous avons le choix !, Louise Gaxie et Alain Obadia se sont essayés à résumer les raisons et les mécanismes du déclenchement de la crise et ses conséquences.

La crise des subprimes et les crises financières en vidéos

Silo a sélectionné quelques vidéos expliquant la crise des subprimes et plus généralement les mécanismes des crises financières. Bon visionnage !

La crise de 2007 racontée en alexandrins

Frédéric Lordon a réussi la prouesse de raconter le déroulement de la crise dans une pièce en quatre actes et en alexandrins. Drôle et engagé, D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière dénonce les travers de la financiarisation du monde comme la collusion entre pouvoir politique et monde de la finance. Cette pièce cherche à faire évoluer les esprits en montrant la crise et en la faisant entendre.

Chronologie de la crise dite des supbrimes

Dans son dossier consacré à la crise financière de 2007-2008, la Documentation française propose une chronologie que nous reproduisons ici et qui est accessible en cliquant sur ce lien.

Petit lexique des notions financières

Agence de notation, Asset Backed Securities (ABS), Bâle 3, Collateralized debt obligations (CDO), Effet de levier, etc.

Maastricht, 25 ans après

Par Denis Durand. Le Traité de Maastricht a placé l’euro et la BCE au cœur de la construction européenne. Il a mis les politiques économiques au service des marchés financiers dorénavant en charge de l’évaluation des gouvernements au détriment des principes démocratiques. D’autres voies peuvent s’ouvrir aux peuples européens. L’action des citoyens et des travailleurs est nécessaire pour reprendre le pouvoir sur l’argent afin de financer des investissements utiles et développer les services publics.

5000 ans de dette comme arme de dépossession: briser le cercle vicieux des dettes privées illégitimes (I)

Par Éric Toussaint. L’endettement privé a servi depuis le début de l’Histoire, il y a 5 000 ans, à asservir, à spolier, à dominer, à déposséder les classes populaires (au sein desquelles les femmes sont au premier rang des victimes) et les classes travailleuses : petits paysans, artisans, pêcheurs, jusqu’aux salariés modernes et aux membres de leur foyer (les étudiants qui s’endettent pour poursuivre des études).