Marx

Le combat féministe dans “La Pensée”

La Pensée, 2019, n° 397 : Roland Pfefferkorn, « Familles : aborder sereinement leurs transformations.…

Conquérir le pouvoir sur l’argent: une nouvelle Bastille à prendre

Le pouvoir du capital, c’est d’abord et essentiellement le pouvoir de décider de l’utilisation de l’argent. Dans le système capitaliste, le taux de profit constitue le critère principal pour effectuer ce choix. Si l’on veut faire émerger une nouvelle logique économique, la prise du pouvoir sur l’argent par les citoyens et les travailleurs est une tâche révolutionnaire cruciale.

Rajeunir les idées sur la vieillesse. Introduction à la pensée de Lucien Sève (et extraits)

À rebours d’une conception naturaliste du cours de la vie au sein de laquelle la vieillesse se résumerait à un déclin, Lucien Sève propose de construire une conception historico-sociale de la « vieillesse ». Michel Maso introduit ici cette pensée riche et complexe qui contribue au rajeunissement des idées sur la vieillesse.

Le jeune Marx: le retour aux sources

Tout en adoptant les codes du cinéma d’aujourd’hui, Raoul Peck parvient à rendre son tranchant révolutionnaire à la doctrine de Marx dirigée contre l’ordre du monde et nous propose une plongée sans concession au cœur de la lutte des classes dont l’actualité est l’ultime message du film.

Où est la révolution?

Liées par l’idéologie, puis déliées par les peuples, la Russie et Cuba se retrouvent en ce mois de commémoration. Cent-ans se sont écoulés depuis la révolution bolchévique, et 50 depuis la mort de Che Guevara. Ces évènements semblent loin de nous, non pas dans le temps, mais dans leur conception du possible. L’ère des révolutions est passée, mais elle n’appartient pas à la mythologie pour autant.

Conquérir le pouvoir sur l’argent: une nouvelle Bastille à prendre

Le pouvoir du capital, c’est d’abord et essentiellement le pouvoir de décider de l’utilisation de l’argent. Dans le système capitaliste, le taux de profit constitue le critère principal pour effectuer ce choix. Si l’on veut faire émerger une nouvelle logique économique, la prise du pouvoir sur l’argent par les citoyens et les travailleurs est une tâche révolutionnaire cruciale.

Quand le numérique révolutionne le travail

Alors qu’il génère des gains de productivité considérables, le numérique est prioritairement utilisé par le Capital pour abaisser le « coût du travail ». À rebours, des jeunes et moins jeunes en font un usage coopératif, horizontal, solidaire et créatif. Ces usages préfigurent une possible République des communs comme la construction d’une société de libres producteurs associés.

L’État, la révolution et Lénine

Dans son ouvrage inachevé, L’État et la Révolution, Lénine réaffirme les thèses marxistes concernant le dépérissement de l’État. Outil de domination, il soutient la nécessité d’abolir cette institution et explicite les deux étapes nécessaires à cette fin.

Lénine et l’impérialisme

Théoricien et praticien de la révolution, Lénine a développé, dans son ouvrage, “L’impérialisme, stade suprême du capitalisme (essai de vulgarisation)” publié en 1917, une réflexion sur le capitalisme de son temps actualisant ainsi les analyses de Marx. La pensée « marxiste-léniniste » connaîtra une postérité mondiale. Gabriel Milès replace ce livre dans son contexte et en résume les grandes lignes. Cette note est suivie de quelques extraits choisis par ses soins.

Olivier Besancenot: «La révolution est d’une brûlante actualité»

Une belle formule de Trotski résume bien à la fois ce qu’il s’est passé en octobre 1917 et, de façon plus générale, ce qu’est un processus révolutionnaire : « l’irruption violente des masses dans le domaine où se règlent leurs propres destinées » .